Accueil > Numéros thématiques > Formes brèves et modernité > Le bref ou l’écriture juste (...)

Le bref ou l’écriture juste dans Ein ganzes Leben (2014) de Robert Seethaler

Bénédicte Terrisse

[Publication en ligne : 15 juillet 2019]

Résumé : Le présent article propose une lecture du récit Ein ganzes Leben (2014) de l’Autrichien Robert Seethaler à la lumière de l’essai de Gérard Dessons La Voix juste. Essai sur le bref (2015). Le bref doit s’entendre ici au sens de la correspondance entre « le mode de dire » et « le dit », qui fait se rejoindre une vie à laquelle il ne faudrait rien retrancher ni ajouter et une écriture juste, qui s’accorde avec le contenu, où il n’y a rien de trop ni de trop peu. La poétique du bref de Seethaler se situe à la jointure de la vie et de l’écriture dans une coïncidence entre forme et éthique. En convoquant les références à l’histoire « Unverhofftes Wiedersehen » de Johann Peter Hebel (1811) et à l’essai « Le Conteur » de Walter Benjamin qui parcourent le récit de Seethaler, mais aussi la notion de « vies » comprise comme genre littéraire et la théorie ricœurienne de l’identité narrative, l’article s’efforce de cerner les différentes modalités d’articulations du bref avec l’expérience humaine qui fondent la spécificité de la poétique du récit Ein ganzes Leben.

Mots-clés : littérature germanophone contemporaine, Gérard Dessons, Johann Peter Hebel, Walter Benjamin, vie, éthique.

Abstract : This article reads the narrative Ein ganzes Leben (2014) by Austrian Robert Seethaler in the light of Gérard Dessons’ essay La Voix juste. Essai sur le bref (2015). The brief is to be understood here in the sense of the correspondence between « the way of saying » and « what is said », which brings together a life to which nothing should be subtracted or added and a correct writing, which accords with the content, where there is nothing too much or too little. The poetics of Seethaler’s brief is situated at the juncture of life and writing in a coincidence between form and ethics. By referring to the story « Unverhofftes Wiedersehen » by Johann Peter Hebel (1811) and the essay « Le Conteur » by Walter Benjamin, which run through Seethaler’s narrative, but also the notion of « Lives » as a literary genre and the Ricoeurian theory of narrative identity, the article attempts to identify the different ways in which the brief is articulated with human experience, which underlie the specificity of the poetics of the narrative Ein ganzes Leben.

Keywords : contemporary German literature, Gérard Dessons, Johann Peter Hebel, Walter Benjamin, life, ethics.

Pour citer cet article : Bénédicte Terrisse, « Le bref ou l’écriture juste dans Ein ganzes Leben (2014) de Robert Seethaler », Formes brèves et modernité, Walter Zidarič (dir.), Atlantide, n° 9, 2019, p. 44-55, http://atlantide.univ-nantes.fr

Articles dans le même numéro :

Ce que les nouveaux dispositifs d’abréviation font aux textes patrimoniaux

Patricia Eichel-Lojkine


How long is now. Street Art and Vanity

Edwige Comoy Fusaro


La confrontation de la performance artistique au monde contemporain : enjeux politiques de l’immédiateté et de la brièveté dans les performances de La Ribot

Pauline Boivineau


“Freud, or Jung, or one of those johnnies, had a case exactly like my uncle’s” : Case Narratives, Pretheorisation, and Formal Hybridity in May Sinclair’s short fiction

Leslie de Bont


Geography, memory and identity in Alice Munro’s The View From Castle Rock

Chiara Licata


La Nouvelle américaine contemporaine face au bref. À propos de David Foster Wallace et William Gass

Sigolène Vivier


La modernité des Proverbes Moraux de Sem Tob. Approche diachronique

Edwige Callios


La contemporanéité de la forme brève dans les récits de Valeria Parrella

Irena Prosenc


Language contacts and greetings : some Croatian examples

Vesna Deželjin


Exploring the gestural meta-brevity by means of the italian Gestibolario entries analysis

Claudio Nobili


From the ideal to the real : a pedagogical approach to managing tourist expectations with the ‘myplace4u’ tool

Chris de Marco & Christine Evain


Enjeu de la forme, effet de la brièveté : le droit dans ses nouvelles expressions (live-tweet, fiction cinématographique et websérie judiciaire)

Ninon Maillard


Volume intégral - Formes brèves et modernité

Walter Zidarič