Accueil > Ti-Han CHANG

Ti-Han CHANG

est maître de conférences à l’Université de Central Lancashire (Preston, Angleterre), en études sur l’Asie-Pacifique (sa spécialité étant Taïwan). Elle s’intéresse à des thèmes de recherches multiples, dont la littérature postcoloniale environnementale, l’écocritique, l’éthique environnementale et animale, les mouvements socio-politiques, la politique d’identité, la censure politique, et l’étude des migrants et des aborigènes. Ses publications récentes comprennent les contributions et articles suivants : « Excluding the Included : des Hommes Étrangers in Taiwan and France via Theories of Giorgio Agamben » (Nasia Hadjigeorgiou (dir.), Identity, Belonging and Human Rights : A Multi-Disciplinary Perspective, 2016), « Representing Postcolonial Water Environments in Contemporary Taiwanese Literature » (à paraître 2020), « Shaping the History of Taiwan through Non-human Agents : ‘Voices’ of the Ecological Others and Wu Ming-yi’s Postcolonial Novels » (à paraître 2020).